Traditions en Malaisie

Traditions en Malaisie

De la capitale multiculturelle de George Town à la forêt tropicale de Kota Kinabalu, du temple de Malacca aux tours de Kuala Lumpur, la Malaisie offre un véritable kaléidoscope culturel et touristique. Pour mieux préparer votre séjour, faites le point sur les traditions en Malaisie.

 

<!–more–>

<h2>Les traditions religieuses</h2>

La Malaisie est un pays où l’islam est la religion d’État. Néanmoins, en tant que population cosmopolite, d’autres religions sont ancrées, notamment le bouddhisme et l’hindouisme. Ceux-ci sont essentiellement et respectivement pratiqués par les Chinois et les Indiens. L’islam est pratiqué de manière tolérante, même si certaines régions comme le Kelantan et Terengganu appliquent à la lettre les principes de vie musulmane. Le salafisme d’Arabie Saoudite commence également à s’établir dans le pays de façon significative, en témoignent les femmes portant le voile intégral et même le port de gants pour celles qui sont dans le commerce.

Parallèlement avec ces religions se perpétuent les légendes populaires. Ces superstitions sont un héritage culturel des traditions animistes et de quelques cultes hindouistes. Chaque région a ses croyances spécifiques en fonction des zones et des histoires qui y sont rattachées. De manière générale, les Malais croient que les démons, les spectres et les esprits malveillants sont les réincarnations des âmes des défunts.

<h2>Les traditions culinaires</h2>

La cuisine de la Malaisie se caractérise par les mélanges de cultures et d’origines de ses habitants. Ainsi, les plats sont le reflet des civilisations qui se croisent. Les recettes témoignent également des présences ethniques locales comme Peranakan, Orang Asli ou encore Sarawak.

Le nasi (riz) et le sembal (pâte de crevettes et de piments) servent de base pour de nombreuses préparations en Malaisie.

Parmi les plats réputés figure le nasi lemak, du riz bouilli au lait de coco avec une sauce pimentée, des cacahuètes, d’anchois et de concombres en accompagnement. La gastronomie malaisienne est connue pour son fameux satay, des brochettes de viande marinées avec des épices et grillées au barbecue. Le nasi padang est composé de riz, de légumes marinés et de poissons frits. Les fruits tropicaux sont également très fréquents lors des repas en Malaisie avec les durians, les rambai, les litchis ou encore les chikus.

Parmi les particularités de la cuisine malaisienne figure la consommation d’œuf couvé. Les Malaisiens le consomment avec une sauce ou à la coque. Ce plat typique se mange souvent « dans le noir », permettant ainsi de se concentrer davantage sur le goût que sur l’aspect.

<h2>Traditions et savoir-vivre</h2>

Voyager en Malaisie nécessite une connaissance basique des règles de savoir-vivre et des traditions locales. En respectant ces consignes, vous êtes assuré de passer les plus belles vacances sur un territoire exceptionnel avec une richesse naturelle, patrimoniale et historique passionnante.

Il n’est pas commun de serrer la main pour saluer en Malaisie. Un simple hochement de tête avec un sourire est largement suffisant pour signifier une salutation respectueuse. Il est mal vu pour un homme de serrer la main d’une femme, notamment si celle-ci est musulmane. Lorsque vous croisez un ancien, saluez-le en malais.

Il est également interdit de montrer quelqu’un du doigt. Il faut fermer le poing et tendre le pouce vers la direction voulue, la personne ou l’endroit en occurrence. Surtout, veillez à utiliser la main droite. Toujours concernant la main, il faut manger avec la droite, la gauche étant considérée comme impure.

Il faut enlever vos chaussures avant d’entrer dans une maison quelconque, que ce soit une maison individuelle ou un lieu de culte. Il en va de même parfois pour les guesthouses et les bungalows. Si vous êtes invité chez quelqu’un, songez à emporter quelque chose. Dans le cas où l’invitation est spontanée, acceptez une boisson et déclinez la nourriture. Plus votre hôte vous invite, plus vous refuserez en signe de respect et de politesse.

Lorsque vous êtes invité à déjeuner ou à souper, il est mal vu d’éternuer ou de se moucher à table. En revanche, lorsque vous mangez, faites beaucoup de bruits afin de manifester votre joie et votre respect envers vos hôtes. Si les plats se mangent à la main, n’oubliez pas que la main gauche est impure, mangez avec la droite. Si vous déjeunez dans un restaurant, vous respecterez l’établissement et son personnel en partant sans laisser de pourboire. Autrement, vous serez considéré comme mal éduqué.
La Malaisie est connue pour ses plages, invitant à la baignade et au bronzage. Pour les femmes surtout, il faut éviter de se dénuder, le modèle une-pièce étant le maillot le plus recommandé. Le monokini est interdit dans tout le pays. La pudeur vestimentaire s’applique également sur les tenues quotidiennes où la femme doit couvrir ses épaules et ses cuisses.
Lors des conversations, trois choses sont à retenir : ne jamais élever le ton en public, ne jamais se moquer de quelqu’un et ne jamais critiquer les sultans. Évitez également d’émettre un commentaire ou un jugement sur la politique nationale.

Préparez sereinement vos vacances en Malaisie à partir de ces éléments essentiels. Vous apprendrez les plats typiques, les coutumes locales ainsi que les règles de savoir-vivre et de savoir-être. Que vous visitiez les sites touristiques incontournables ou que vous sortiez des sentiers battus pour un séjour inédit, respectez au maximum ce qui se fait et ce qui ne se fait pas pour repartir du pays avec les meilleurs souvenirs de vacances.
Comment aller en Malaisie pas cher

Comment aller en Malaisie pas cher ?

La Malaisie est une destination de rêve pour de nombreux voyageurs. Ce pays d’Asie du Sud-est a tout pour plaire. Plages paradisiaques, nature bien préservée, diverses activités pour vous distraire pendant le séjour, vous trouverez tout sur place. Une telle aventure vous tentera surement, mais vous vous demandez comment réussir à bien en profiter sans vous ruiner.

Voici quelques astuces qui pourront probablement vous aiguiller sur les manières de réaliser des économies pendant votre escapade malaisienne.

Partir au bon moment

Le prix du billet d’avion pour la Malaisie est relativement cher. Cela reste tout à fait normal vu qu’il faut plus de 12 heures de vol depuis Paris avec au moins une escale au Moyen-Orient ou en Asie. Alors, pour économiser sur le prix de votre place à bord, pensez à partir en basse saison. Au mois de mai, le coût des billets descend parfois de 50 % chez certaines compagnies qui desservent la ligne France-Malaisie. Donc, l’idéal serait de partir au mois de mai. Pendant cette période, les sièges sont proposés à moitié prix. Pourtant, le pic de la haute saison serait le mois de juillet. En deux mois, la différence des tarifs vaut quelques centaines d’euros. Puis, il est également possible de planifier voyage entre septembre et février où le tarif descend également de manière significative par rapport au reste de l’année. Retenez tout de même que c’est la période de la mousson d’hiver. Le soleil ne sera pas toujours au beau fixe. Ceci dit, la température de la mer locale descend rarement en dessous de 26 °C.

Planifier une réservation à l’avance

Préparez plusieurs mois à l’avance votre voyage pas cher en Malaisie. C’est la manière infaillible de réussir le séjour. En même temps, cela permet de réaliser des économies, tant sur le billet d’avion que pour l’hébergement. Dans tous les cas, essayer de réserver votre billet un semestre à l’avance. Les spécialistes des déplacements internationaux suggèrent même de commander des places à bord 7 ou 8 mois avant l’embarquement. Ce timing permet de profiter des remises proposées par les compagnies aériennes qui relient Paris à Kuala Lumpur. À titre indicatif, l’aérogare de la capitale n’est pas la seule à pouvoir recevoir les long-courriers. Dans l’ordre, les aéroports de Kota Kinabalu, de Penang ainsi que de Kuching sont également opérationnels. Au moment de réserver votre billet, essayer de le faire en décalé.

Autrement dit, éviter de faire votre réservation en week-end. Sachez que de nombreux voyageurs font des réservations de billet à la fin de la semaine. Privilégiez davantage le booking, mais aussi le départ en pleine semaine. Contrairement aux réservations tôt, les achats de dernière minute peuvent aussi être avantageux si vous prévoyez de partir pour la Malaisie.

Des astuces pour économiser l’hébergement

La Malaisie est une destination de premier choix. Cela implique un taux de remplissage important dans les hôtels. Ceci dit, de nombreuses formules d’hébergement existent sur place. Les auberges de jeunesse pourront par exemple convenir pour les personnes seules ou les groupes en quête d’aventure. Leur tarif est assez abordable même s’il y a une tendance élevée pendant les week-ends. Pour les personnes qui voyagent en couple ou en famille, la formule bed & breakfast reste une alternative possible. Cette option offre davantage de convivialité avec les Malais même si le service se résume à un lit et un petit déjeuner offert par la maison.

Sachez aussi que le camping est possible en Malaisie. Vous pouvez vivre une communion parfaite avec la nature en bivouac près des Parcs nationaux de Taman Negara et d’Endau Rompin. Retenez que l’hôtellerie est un secteur très concurrentiel en Malaisie. De nombreux opérateurs dans le domaine font de leur mieux pour proposer des offres à peu près acceptables, sans pour autant toujours convenir aux standards européens. Alors, quand vous réservez dans une maison d’hôtes (guesthouse), essayez de vous informer sur le confort dont vous bénéficierez une fois sur place.

Pourquoi pas le bateau ?

Il est actuellement possible de voyager à bord de cargos. De nombreuses compagnies de transport maritime proposent des places à bord de leur navire. C’est davantage une option pour les personnes seules en quête d’aventure en haute mer qu’un moyen de transport familial. Il est possible de relier la Malaisie et l’Europe en voyageant à bord des porte-conteneurs. Le trajet peut parfois durer trois semaines ou un peu moins. Une autre alternative existe. Vous voyagez en avion jusqu’en Australie. Une fois arrivé sur le continent, plus précisément au port de Darwin, vous prenez le ferry en partance de Kuala Lumpur. Préparez-vous tout de même à des contrôles draconiens. Dans cette partie de la planète, l’immigration clandestine est dans le collimateur de la police et des douanes. Ainsi les déplacements en bateau sont hautement contrôlés par les autorités. Alors, quoique vous décidiez faites un bon voyage et rapportez-nous d’excellents souvenirs.